L’histoire de Belén et sa grand-mère française Christiane
25 mayo, 2019
7 bizarreries de la cuisine argentine – #histoiresexpatriées
26 junio, 2019

Le Vanneau tero, le gardien de la pampa

Le vanneau Tero (vanellus chilensis) est un espèce emblématique des campagnes argentines. | Photo : Maté & Colibri

Compartí esta Nota en:

Portrait d’un oiseau emblématique

Le vanneau tero est un des espèces les plus courantes d’Argentine: il habite tout le territoire du pays et une grande partie de l’Amérique du Sud. Ce monsieur aime bien vivre en groupe, près d’un point d’eau lac, lagunes etc.  Mais en réalité le vanneau tero est un grand acteur. Il construit son nid à même le sol et utilise plusieurs stratégie de défense pour protéger sa progéniture.  Par exemple, il fait comme s’il couvait très loin de l’emplacement exact de son nid pour détourner l’attention et éloigner son prédateur. Il peut aussi faire comme s’il était blessé. S’il se met en colère, il attaque! Il prend alors un vol rasant pour intimider l’ennemi et il sort ses ergots, deux petites griffes rouges situées à l’extrémité de ses ailes.

C’est le gardien de la campagne. En effet, il crie chaque fois qu’il identifie un intrus et avertit ainsi les autres animaux de l’imminence d’un  possible danger. Parfois il se laisse apprivoiser par les paysans. Son cri est vraiment caractéristique de la vie quotidienne du monde rural de l’Argentine.

 

ECOUTER ICI LE CRI DU VANNEAU TERO

 

 

 

Il fait partie de l’imaginaire collectif argentin. Dans le poème Martin Fierro, oeuvre centrale de la littérature gauchesque, on fait référence à lui:

De los males que sufrimos
hablan mucho los puebleros,
pero hacen como los teros
para esconder sus niditos:
en un lao pegan los gritos
y en otro tienen los güevos.

De tous les maux dont nous souffrons
parlent beaucoup les villageois
mais ils font comme les teros
pour cacher leur nids:
ils se mettent à crier à un endroit
mais ils ont leurs oeufs ailleurs.

Le gaucho Martin Fierro – Chap. 12, strophe 2135

 

 

 

Une légende traditionnelle des campagnes argentines

Il y a  très longtemps, on raconte que le vanneau tero était un homme d’affaires très riche. Il se promenait dans le village d’un pas ferme et décidé, et vêtu des costumes les plus élégants. Son client principal était la viscache* mais elle, elle était toujours à cours d’argent.  ” S’il vous plaît Monsieur je vous paierai au mois prochain” Et le vanneau téro qui au fond était un brave homme, lui faisait crédit. Les semaines passaient et l’argent n’apparaissait jamais. La fortune du tero diminuait à mesure que la dette de la viscache augmentait. Jusqu’à ce que le tero se retrouvât complètement ruiné. Il perdit son joli costume et il ne lui resta plus qu’un gilet gris, des caleçons blancs et sa cravate noire. A force de pleurer, ses yeux rougirent. Il se transforma en un oiseau qui marche toute la journée à la recherche de la viscache.  Elle, de honte s’est réfugiée sous la terre et sort seulement la nuit pour ne jamais le croiser.

* La viscache est un rongeur  aux habitudes nocturnes, de la même famille que les chinchillas et qui vit dans toute la moitié nord de l’Argentine.

Sa carte d’identité

NOM SCIENTIFIQUE:
Vanellus chilensis

NOM COMMUN:
Tero, teruteru

OÙ LE TROUVER:
Présent dans toute l'Argentine, surtout près de points d'eau (étang, lagunes et lacs) et les zones de prairies de plaine

STATUT DE CONSERVATION:
Préocupation mineure
DISTINCTION:
Le vanneau tero est l'oiseau national de l'Uruguay et le symbole de l'équipe nationale de rugby de ce pays. 


Bibliographie

Diccionario folkllórico de la flora y de la fauna de América, Félix Coluccio, Biblioteca de Cultura Popular, Ed. del Sol

Stage Légendes de la flore et de la faune argentine. Ecole Argentine de Naturalistes, Fundation Aves Argentinas

El gaucho Martin Fierro, José Hernandez.

es_ESSpanish
es_ESSpanish