Pourquoi ces chroniques?

Histoires vécues

 

En 2014, durant 5 mois de découverte de l’Amérique du Sud, j’ai commencé à écrire des mini chroniques de voyage pour ma famille et mes amis de France. Une fois installée à Buenos Aires, j’ai décidé de continuer sur un blog parce qu’être de passage dans un pays ce n’est pas comme y vivre.

Rapidement, les argentins de mon entourage ont commencé à me poser des questions sur ce que j’écrivais, et comme ils ne comprenaient pas le français, j’ai fini par rédiger les articles en espagnol.

 

C’est ainsi qu’est né mate & colibri

Vue sur le lac Nahuel Huapi , Bariloche, Patagonie argentine | Photo: Stefanía Álvarez Argento

Un regard sur l’Argentine pour découvrir tout ce que l’on ne vous raconte pas dans un guide de voyage.

VIVRE EN ARGENTINE, MAIS POURQUOI ?

En vivant hors de mes références culturelles, j’ai appris à bouger mes certitudes, à être plus tolérante, à me laisser enrichir par le regard de l’autre, à rire de moi-même.

Depuis que je vis en Argentine, j’ai découvert de nouvelles manières de créer des liens. Partager un maté, accompagner la bise d’une forte accolade, autant pour les proches que pour les inconnus, recevoir des amis qui passent à l’improviste, être invitée à des fêtes de famille comme si j’en faisais partie, être la Tatie des enfants des amis. Pour toutes ces raisons, parce que les différences culturelles sont sources de richesse et d’échange,  je souhaite vous faire partager mon regard. Ce site est une petite fenêtre sur l’Argentine que vous pourrez ouvrir depuis la France pour découvrir tout ce que l’on ne vous raconte pas dans un guide de voyage.

Coucher de soleil sur la Pampa | Photo : A. Labadie

Mon regard

 

Ces chroniques retracent les moments du quotidien que sortent de mes habitudes. Ce petit détail qui m’interpelle et qui est tout-à-fait normal pour un habitant de Buenos Aires. Des moments drôles, surprenants ou gênants. Pas de grandes aventures. Simplement les petits hasards de la vie de tous les jours.

J’aime observer. Regarder et écouter. Contempler. J’apprécie prendre des photos, transposer sur un image l’énergie d’un lieu, d’un instant de bonheur, d’étonnement ou d’émerveillement.

 

C’est pour cela que je suis aussi l’auteur des photos qui accompagnent les pages de ce site. Pour plus de photos, cliquez ici.

Les seules choses qui sont loin sont celles que nous ne savons pas regarder.

Atahualpa Yupanqui

POURQUOI CE NOM MATE & COLIBRI ?

Parce que ce sont deux choses qui existent en Argentine et que je ne connaissais pas auparavant.

Parce que… le maté est une infusion très courante de la vie de tous les jours à Buenos Aires. Il se boit dans un récipient spécial à l’aide d’une paille métallique (la bombilla).

Parce que… voir un colibri pour la première fois a été pour moi une expérience inoubliable.

Parce que… partager un maté fait partie de ces instants qui me font me sentir bien.

Parce que… le colibri c’est mon chouchou, pour la beauté de son plumage, la délicatesse de sa couleur irisée, la vitesse de son battement d’ailes.

Un colibri | Photo : A. Labadie

SUIVEZ MATÉ & COLIBRI SUR:

FACEBOOK

INSTAGRAM